Thermomètre à minimum et maximum

Le thermomètre à minimum et maximum est un thermomètre servant à mesurer les températures maximales et minimales atteinte pendant un intervalle de temps donné.



Catégories :

Thermométrie - Capteur - Composant électronique - Instrument de mesure météorologique

Page(s) en rapport avec ce sujet :

  • Thermomètre à mercure. Indique la température ambiante et les extrêmes quotidiens - le maximum diurne et le minimum nocturne.... (source : littoclime)
  • Thermomètre maximum et minimum : Thermomètre maximum et minimum : Chaîne de mesure : - 40∼50C Taille de produit : 230*65*27mm Matériel : ABS Paquet... (source : french.alibaba)
  • Maximum, Minimum Thermometers. Maximum Thermometre. Maximum thermometer is also a mercury-in-glass thermometer having a constriction near the bulb end.... (source : imdpune.gov)
Max Min Thermometer.JPG

Le thermomètre à minimum et maximum est un thermomètre servant à mesurer les températures maximales et minimales atteinte pendant un intervalle de temps donné. Il a été découvert par James Six en 1782. C'est un instrument fréquemment utilisé pour les usages domestiques, mais également en météorologie et en horticulture.

Il s'agit d'un seul et même thermomètre, dont la tige capillaire est pliée en forme de "U", et porte deux graduations (ce qui fait qu'on a l'impression qu'il y a deux thermomètres). L'ampoule contient de l'alcool, et la tige contient une tranche de mercure.

Fonctionnement

Lorsqu'il fait chaud, l'alcool se dilate et repousse les limites côté vide, et lorsqu'il fait froid, le tout se contracte et repousse les limites côté ampoule.

On met dans la tige deux petits marqueurs (en plastique). Ils sont repoussés par le mercure (parce que la tension superficielle du mercure ne lui permet pas d'etre aisément pénétré), mais l'alcool (ou le vide) ne les entraînent pas. Lorsque la limite du mercure se déplace sur eux, ils sont poussés, et lorsque la limite les délaisse, ils restent sur place.

De cette manière, ils permettent de repérer le maximum (côté vide) et minimum (côté alcool) des températures subies tant qu'on n'a pas fait une remise à zéro.

Remise à zéro

Le mécanisme de remise à zéro est variable. Les marqueurs contiennent le plus souvent une aiguille de fer : un balayage du tube par un aimant suffit alors à ramener l'indicateur sur le niveau de mercure courant.

Certaines versions sont conçues pour être employées à l'horizontale, la remise à zéro se faisant en redressant le thermomètre, ce qui fait retomber les marqueurs par gravité.

Alternativement, les marqueurs sont aimantés, et attirés par une plaque métallique positionnée derrière le thermomètre, ce qui les plaque contre le tube et les empêche de glisser. Un bouton sert à reculer la plaque, libérant les marqueurs qui retombent sur la surface de mercure par gravité.

Liens externes


Recherche sur Amazon (livres) :



Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Thermom%C3%A8tre_%C3%A0_minimum_et_maximum.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 07/04/2010.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu