Programmation in-situ

La programmation in-situ est une fonctionnalité qui permet aux composants électroniques d'être programmés ou reprogrammés tandis qu'ils sont déjà en place dans un dispositif électronique complet.



Catégories :

Norme électrique - Composant électronique - Microcontrôleur

Page(s) en rapport avec ce sujet :

  • Ce système est aujourd'hui à l'étude et sera disponible dans les prochains mois... La programmation In Situ (ISP) est parfois utilisée soit par un adaptateur ISP apporte... Programme les composants basse tension inférieur à 1.3V... (source : hitechtools)

La programmation in-situ (In-System Programming ou ISP) est une fonctionnalité qui permet aux composants électroniques (microcontôleurs surtout) d'être programmés ou reprogrammés tandis qu'ils sont déjà en place dans un dispositif électronique complet. Ceci évite d'avoir besoin de programmer le composant en dehors du montage complet avec un programmateur dédié.

Intérêts

Pour les fabricants de matériel électronique, le principal avantage d'une telle technique est de pouvoir regrouper les phases de programmation et de test en une seule tandis qu'il fallait au préalable passer par une phase de programmation avant même de pouvoir assembler le dispositif. Ainsi, les fabricants peuvent programmer leurs composants dans leur propre ligne de production, évitant alors d'avoir à acheter des composants pré-programmés. Les fabricants de matériel électronique peuvent en outre modifier le code à envoyer au composant programmable alors même que le processus de fabrication a débuté.

Fonctionnement

Classiquement, les composants qui autorisent la Programmation In-situ possèdent un circuit interne qui sert à générer les tensions spécifiques de programmation à partir de la tension d'alimentation. Il permet aussi de communiquer avec le programmateur via une liaison série. La majorité des composants programmables par ISP utilise une variante du protocole JTAG dédiée à la programmation; cela permet ainsi de favoriser l'intégration de tels systèmes avec des procédures de tests automatisés. D'autres composants utilisent des protocoles propriétaires ou des protocoles définis par des standards plus anciens. Dans les dispositifs suffisamment complexes pour nécessiter de la logique additionnelle (glue), il est envisageable d'intégrer un dispositif de programmation contrôlé par JTAG pour les composants en étant dépourvu (Mémoire flash, microcontôleurs). Ce dispositif permet d'utiliser un seul protocole pour la programmation des composants et le test .

Notes


Voir aussi


Recherche sur Amazon (livres) :



Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Programmation_in-situ.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 07/04/2010.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu