Gyromètre

Le gyromètre est un capteur de mouvement. Un gyromètre mesure la vitesse de rotation du référentiel du capteur comparé à un référentiel inertiel, suivant un ou plusieurs axes.



Catégories :

Capteur - Composant électronique

Recherche sur Google Images :


Source image : directindustry.fr
Cette image est un résultat de recherche de Google Image. Elle est peut-être réduite par rapport à l'originale et/ou protégée par des droits d'auteur.

Page(s) en rapport avec ce sujet :

  • moteur couple de la servovalve) et d'un capteur de position gouverne, ... Le signal du gyromètre est d'autre pari adapté selon la vitesse, F2 (Vi), ... Tout écart entre la vitesse angulaire mesurée par le gyromètre et la vitesse... (source : crdp-montpellier)

Le gyromètre est un capteur de mouvement. Un gyromètre mesure la vitesse de rotation du référentiel du capteur comparé à un référentiel inertiel (ou galiléen), suivant un ou plusieurs axes.

Principes physiques de mesure gyrométrique

Il existe de nombreuses variantes de capteurs de rotation. On peut différencier deux grandes familles : les capteurs optiques et les capteurs mécaniques. Les premiers sont basées sur l'effet Sagnac, les seconds sur la force de Coriolis ou sur la conservation du moment cinétique[1].

Capteurs optiques

effet Sagnac

L'effet Sagnac consiste à envoyer un faisceau laser sur une lame semi-réfléchissante. Deux faisceaux parcourent alors une boucle dans un sens et dans l'autre. Selon la rotation du capteur, on a une différence de chemin optique entre les deux faisceaux. Cette propriété physique est utilisée dans les gyromètres laser (ou gyrolasers) et dans les gyromètres à fibre optique.

Capteurs mécaniques

La conservation du moment cinétique a donné lieu aux gyroscopes à toupie flotté, aux gyroscopes à toupie accordée ainsi qu'aux gyroscopes à suspension électrostatique. La force de Coriolis a donné naissance aux gyromètres vibrants, dont les principes généraux sont connus depuis l'expérience du Pendule de Foucault en 1851.

Applications

Navigation inertielle

Dans le cas pratique de la navigation terrestre on considère comme référentiel inertiel le repère stellaire. Le capteur complet (trois axes) permet d'accéder aux trois composantes du vecteur rotation instantanée d'un mobile, qui par intégration donne l'attitude de ce mobile à tout instant (position angulaire du mobile dans le référentiel inertiel). Complété d'un accéléromètre trois axes, le tout forme une centrale inertielle, servant à faire de la navigation en aéronautique, marine ou même automobile. La navigation inertielle souffre de l'incertitude de mesure des capteurs inertiels, ainsi il faut pour pouvoir réaliser des centrales inertielles efficaces des capteurs particulièrement précis et un dispositif de recalage de la mesure.

Notes et références

  1. Benoît Boivin, Commande numérique d'un gyromètre vibrant, thèse pour obtenir le grade de docteur de l'université de Poiters (lire en ligne)

Voir aussi

Recherche sur Amazone (livres) :



Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Gyrom%C3%A8tre.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 07/04/2010.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu